Vous avez toujours été passionnés par l’histoire de la Route de la soie ? Celle-ci a vu passer de nombreux commerçants depuis son ouverture, il y a de nombreuses années. À souligner que son appellation actuelle a été adoptée par l’Allemand Ferdinand von Richthofen au XIXᵉ siècle.

Un vieux réseau de routes commerciales vers l’Asie

La Route de la soie permet avant tout se rallier l’Asie et l’Europe pour faire du commerce. Elle relie précisément la cité de Xi’an (ancienne Chang’an) à celle d’Antioche pour transporter le tissu de « soie ».

A lire aussi : Quelle est la ville la plus riche du monde ?

Elle est connue comme étant un faisceau de routes terrestres et maritimes. L’exploitation de la route a débuté depuis les années -130. Mais c’est pendant le règne de la dynastie Han qu’elle a commencé à se développer. Vous souhaitez partir en voyage pour découvrir cette fameuse route ? Il est possible de faire un tour sur https://www.lesbeauxvoyages.fr pour vous faciliter les choses.

Des chemins pour faire passer plus que de la soie

Il est vrai que cette route est plus connue pour les acheminements de la soie vers l’Europe depuis l’Asie. Mais de nombreux produits passent aussi par cette voie comme les suivants :

A découvrir également : Quelle est la plus petite capitale de l'Europe ?

  • Les épices et les céréales ;
  • Les légumes ainsi que les fruits ;
  • Les outils de travail et les peaux d’animaux.

Même les pierres précieuses ont emprunté cette route depuis des siècles. Il faut savoir que les commerçants ont la possibilité d’emprunter d’autres circuits en fonction de leur destination. L’évolution des contextes géopolitiques a même impacté sur les développements de ces différentes voies. Les traversées maritimes peuvent changer en fonction du niveau des eaux.

Une route qui favorise aussi les dialogues

La Route de la soie ne sert pas uniquement qu’à faire passer des marchandises d’un pays à un autre. Elle favorise en même temps les dialogues et les échanges culturels. Les marchands qui empruntent cette voie doivent en effet apprendre des langues pour faciliter les échanges.

Il est aussi important d’apprendre de nouvelles coutumes pour pouvoir négocier plus aisément. Les marchands ont par exemple l’opportunité de faire connaître leurs us et coutumes aux autres. Toutefois, il ne faut pas s’éloigner du fait que la Route sert en grande partie à faire passer la soie depuis la Chine.

Comment voyager sur la Route de la soie ?

Il faut savoir d’emblée que les voitures et les motos ne sont pas d’une grande utilité pour traverser cette route. À noter en outre que le processus de voyage à évoluer avec l’apparition de nouvelles voies. Ainsi, les caravanes ne se composent plus de chameaux et de chevaux comme au commencement.

Les caravansérails sont apparus pour faciliter les passages sur chaque route. Les bateaux ont aussi connu des évolutions sur le plan maritime. Ces nouveaux moyens de transport permettent en tout cas d’accueillir plus de marchands et de marchandises que par le passé.